Nous avons une offre spéciale pour tous les travailleurs des services essentiels du monde entier. Réservez d'ici le 19 décembre et bénéficiez de 50% de réduction sur les tarifs des chambres ❤️

 

AU RYTHME DU SÉGA

Le séga est une musique typique et incontournable de l’archipel des Mascareignes, dont l’île Maurice fait partie. À Maurice, le séga traditionnel se nomme sega tipik. Cette musique est réputée pour son rythme endiablé, son âme festive et ses paroles enivrantes. Cet héritage musical est un véritable reflet du mode de vie à la mauricienne.

Pour faire vivre ce festival de notes et couleurs, les artistes de séga utilisent différents instruments tels que la ravanne, la maravanne et le triangle. La ravane est la pièce maitresse du séga ; ce tambour imposant taillé dans du bois de goyave de chine recouvert d’une peau de chèvre tendu donne le rythme aux autres. La maravane, quant à elle, est constituée de cannes à sucre alignées en rectangle. Cette « boîte » contient des cailloux, des billes métalliques ou des graines, le musicien va l’agiter au rythme désiré pour s’allier au chanteur et aux autres instruments. Le triangle est lui aussi omniprésent.

Le séga est une musique très variée ; d’autres instruments peuvent venir se greffer pour accentuer le rythme. On pourra retrouver dans un concert de séga le makalapo, une caisse de résonnance enterrée pour produire un son caractéristique insolite ; la serpe, une machette convertie en instrument ; et même un accordéon (très utilisé par le célèbre groupe de séga Ti-Frère.)

Les chants créoles s’accordent à la mélodie de l’orchestre et vous content la vie des Mauriciens : leurs joies, leurs peines et leurs amours. Le « roi du Séga » se nomme Ti-Frère, ses nombreuses chansons sont de grands classiques de la musique Mauricienne. Mais il en existe bien d’autres, tels que Serge Lebrasse, le groupe Cassiya ou encore Kaya, l’inventeur du seggae, un mélange de reggae et de séga.